• Durée
    70 h (10 jours)
    Coût HT *
    2 800.00 €
    Session(s)
    · Du 9/10 au 1/12/2017
    - Part 1 du 09 au 13/10/2017
    - Part 2 du 27/11 au 01/12/2017
  • Financement
    Financement à 100% par l’Afdas pour les publics recevables. (Dans la limite des budgets disponibles).
    Hébergement
    Hébergement possible chez Terkane. Prise en charge des frais d’hébergement et de transport par l’Afdas. (Dans la limite des budgets définis).
  • Contactez-Nous
    · Par Tél : +33 (0) 6 77 99 35 65 (Patrick)
    partagez cette page

Notre responsable de formation répond à toutes vos questions

Merci pour votre intérêt !

Nous avons bien reçu votre demande concernant la formation «De l'écrit à l'écran».

Nous vous réponderons and les meilleurs délais.

[CLOSE]

Votre message
Nom
Prénom
E-mail
Téléphone  (Facultatif)

Introduction

Stage de formation "de l'écrit à l'écran"

LE STAGE D’UNE DURÉE DE DIX JOURS SERA CENTRÉ SUR TROIS AXES PRINCIPAUX : L’ARGUMENT DE L’HISTOIRE, L’INTRIGUE ET LES PERSONNAGES.
IL S’AGIRA D’ANALYSER, D’ÉVALUER ET DE DÉCELER LE POTENTIEL CINÉMATOGRAPHIQUE D’UN ROMAN, D’UNE BIOGRAPHIE, D'UNE PIÈCE, D’UNE NOUVELLE, D’UN RÉCIT OU D’UN TÉMOIGNAGE.


Informations Générales

IDENTIFICATION DU STAGE :

Profil professionnel des stagiaires :
La formation s'adresse aux écrivains, scénaristes, auteurs-réalisateurs, metteurs en scène et à toute personne impliquée dans la réalisation et l'écriture.

Prérequis et expérience professionnelle des stagiaires :
Ce stage s’adresse à des professionnels de l'écrit et de l'audiovisuel. Présélection sur CV + lettre de motivation.

Objectif pédagogique :
Le stage d’une durée de dix jours sera centré sur trois axes principaux : l’argument de l’histoire, l’intrigue et les personnages.
Il s’agira d’analyser, d’évaluer et de déceler le potentiel cinématographique d’un roman, d’une biographie, d'une pièce, d’une nouvelle, d’un récit ou d’un témoignage. On s’initiera aux méthodes permettant d’analyser et de détecter les bases les plus solides pour construire une bonne adaptation.
Des cas concrets de passage de l’écrit à l’écran nous permettrons d’évaluer ce qui se joue dans un roman (ou livre de tous genres) que l’on puisse transposer au cinéma ou à la télévision à partir des éléments principaux via l’écriture d’un scénario d’adaptation.
On s’initiera donc pratiquement aux principes fondamentaux de l’adaptation.

Dates et durée :Durée du stage : 70 heures — 10 jours — Durée hebdomadaire : 35.0 heures

Interlocuteur à la disposition des stagiaires
Patrick Belz | 0494532283 | contact@terkane.com

Lieu : Saint Raphaël (Provence-Alpes-Côte d'Azur)


Informations Pédagogiques

Programme pédagogique "de l'écrit à l'écran"

Il s’agira d’évaluer :
- le potentiel cinématographique de l’histoire tirée du livre,
- s’il existe des personnages forts,
- s’il existe une intrigue solide,
- si il y a des descriptions et un potentiel visuel,
- si il y a de bons dialogues,
- si la narration se prête à une transposition en langage cinématographique.

L’ADAPTATION
La transposition visuelle :
- Les chapitres et les scènes
- Les actes et les séquences
L’atmosphère du roman
- La psychologie du décor (ex : Les hauts de Hurlevent, Quai des brumes)

LES PERSONNAGES
Ils sont le moteur de la narration et font avancer l’histoire tout en évoluant eux même. On verra au cours de cette journée comment bannir l’introspection, le monologue trop intériorisé, les monologues « tunnel », tout en gardant et préservant les fondements du personnage, son enracinement biographique, sa psychologie, sa caractérisation, ses états d’âme.
On analysera très précisément si les personnages portent chacun un enjeu en eux.
On verra comment mettre au point les techniques d’extériorisation des caractères des personnages via leurs actes, puisque ces actes dénotent leur psychologie et sont par ailleurs un des vecteurs de la narration.

QUE MODIFIER?
- On verra que dans bien des cas, seul subsiste l’argument de l’histoire.
- Traduire n’est pas trahir. L’esprit compte plus que la lettre.
- Le point de vue : du narrateur, du héros, d’un témoin doivent-ils être gardés ?

TECHNIQUE NARRATIVE
Les principaux écueils à surmonter
- Décrire et non pas « raconter »
- Montrer et non pas « dire »

L’EXPOSITION
- Comment l’action est-elle menée ?
- Y a-t-il un prologue ?
- Des flash-back seront-ils nécessaires ?
- Comment faire passer des informations en le moins de temps possible ?
- L’action débute-t-elle « in média res » ?

LE TRAITEMENT
- Faut-il transposer dans une autre époque ?
- L’espace et le temps ou comment traiter la géographie et l’histoire, le paysage, les lieux
- Comment re/dé/construire l’histoire ?
- Faut-il raccourcir ?
- Existe-t-il des actes ?
- Existe une structure solide ?
- Les genres : drame, comédie, aventure, etc.

LE TEMPS
- Comment l’action est-elle menée ?
- Y’a-t-il des ellipses ?
- Est-il possible de faire des ellipses et comment ?
-Contracter/Dilater la durée
- Sur quelle période de temps se déroule l’histoire ?

FILM HISTORIQUE
- Le décor : Comment adapter en fonction des reconstitutions ?
- L’esthétique du livre transposé au cinéma
- Le contenu historique. Les faits, évènements,…
- Savoir évaluer un budget. Des truquages sont-ils possibles ?

FILM CONTEMPORAIN
- Le contenu : faits de société, psychologue, fable, satyre
- L’esthétique du livre transposé au cinéma

Bilan à partir de l’écriture d’une scène « pilote ».
Mise en relation des diverses formes de scénario et des contenus des livres. Travail de synthèse des journées précédentes.

 

Planning d'une journée type9h00 - 12h30 Alternance de théorie et de mise en pratique d'écriture et réécriture des projets
13h30 - 17h00 Alternance de théorie et de mise en pratique d'écriture et réécriture des projets


Informations Complémentaires

Supports fournis aux stagiaires :

Chaque stagiaire dispose d'une station avec les logiciels, et d'une connexion Internet ADSL permanente. La salle de formation est équipée en réseau, avec un vidéo projecteur, scanner et imprimante.

1 stagiaire par poste de travail
Évaluation pédagogique en fin de parcours.Évaluation permanente et validation par le formateur scénariste des travaux effectués par les participants en fin de module.


Formateur

Jean-Pierre LENOIR
Scénariste, Réalisateur

Auteur réalisateur, Jean-Pierre Lenoir a écrit et réalisé plus d’une vingtaine de films : court-métrages, documentaires de création, reportages, magazines tv, vidéoclips, films institutionnels… Il a  débuté par la réalisation du court-métrage Inch’allah, primé dans de nombreux festivals. Puis, ont suivis La vie de St-Pierre diffusé sur Planète, Une maison avec un toit diffusé sur Arte, de nombreux reportages télévisés diffusés sur La Cinq, 40° à l’ombre, long-métrage de fiction lauréat des Trophées du Scénario du CNC, Sounou Sénégal (Notre Sénégal) diffusé sur France 5, France O et TV5, La main de demain, série documentaire, L’appel vidéoclip du groupe Valmy.... Son dernier film est un long métrage documentaire cinéma intitulé Dire son silence et a été distribué en salles.

Parallèlement, il travaille sur différents films en tant que chef opérateur (Le silence des champs de betteraves, The 7th victim…), monteur (Rêves de chaîne, Nissan, une histoire de management, L’Affirmative Action…), enseigne l’écriture filmique et la réalisation dans plusieurs centres audiovisuels, universités et écoles internationales.

Olivier BLEYS
Auteur de roman, bande dessinée, essais, récits de voyages, conférencier

« Ancien lecteur pour les éditions Gallimard, Olivier Bleys a publié trente livres : romans chez Gallimard et chez Albin Michel, essais, récits de voyage, roman graphique, bandes dessinées, récit d’anticipation chez divers éditeurs. L’ensemble de son œuvre est traduit dans une dizaine de langues et lui a valu quinze prix littéraires, dont un prix de l’Académie française et le Grand Prix du Roman de la SGDL (Société des Gens de Lettres). Son dernier roman, Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes, figurait dans la sélection du prix Goncourt. Il est aussi conférencier, animateur d’ateliers d’écriture et scénariste multimédia. En juillet 2010, il a entrepris un tour du monde à pied par étapes qu’il poursuit d’année en année. »