• Durée
    35 h (5 jours)
    Coût HT *
    1 400.00 €
  • Financement
    Financement à 100% par l’Afdas pour les publics recevables. (Dans la limite des budgets disponibles).
    Hébergement
    Hébergement possible chez Terkane. Prise en charge des frais d’hébergement et de transport par l’Afdas. (Dans la limite des budgets définis).
  • Contactez-Nous
    · Par Tél : +33 (0) 6 77 99 35 65 (Patrick)
    partagez cette page

Notre responsable de formation répond à toutes vos questions

Merci pour votre intérêt !

Nous avons bien reçu votre demande concernant la formation «Découverte de la chaîne du livre et initiation à l’écriture de roman».

Nous vous réponderons and les meilleurs délais.

[CLOSE]

Votre message
Nom
Prénom
E-mail
Téléphone  (Facultatif)

Introduction

INTRODUCTION GÉNÉRALE À LA CHAÎNE DU LIVRE, À L’ACTIVITÉ D’AUTEUR ET AUX MODALITÉS CONTEMPORAINES DE L’ÉCRITURE DE FICTION. VOUS APPRENDREZ À CARACTÉRISER DES PERSONNAGES, À DÉVELOPPER DES SITUATIONS, À CONDUIRE UN RÉCIT. VOUS AMÉLIOREREZ VOTRE STYLE PAR UNE APPROCHE GRAMMATICALE, SYNTAXIQUE ET LEXICALE DU TEXTE LITTÉRAIRE.


Informations Générales

IDENTIFICATION DU STAGE :

Profil professionnel des stagiaires :
La formation s’adresse aux auteurs de fiction, professionnels ou non, en début d’activité ou déjà avancés dans leur carrière, n’ayant jamais publié ou qui ont signé de nombreux livres. Elle concerne, plus largement, toute personne aspirant à une pratique d’écriture littéraire autonome. Toutes les formes d’écriture de fiction pourront être abordées, mais l’accent sera mis sur le roman.

Prérequis et expérience professionnelle des stagiaires :
Cette formation concerne en priorité les auteurs ayant publié au moins un ouvrage à compte d’éditeur. Cependant, les parcours d’auteurs étant très divers, et le nombre d’auteurs professionnels très réduit, toutes les candidatures seront examinées sans exclusive.

Objectif pédagogique :
Vous aborderez la formation par une introduction générale à la chaîne du livre, à l’activité d’auteur et aux modalités contemporaines de l’écriture de fiction. Nous évoquerons les enjeux inédits, en termes de création et de diffusion, que porte le développement des nouvelles technologies dans le champ de l’écrit.
La formation se poursuivra par l’exploration méthodique des procédés de création littéraire. Vous apprendrez à caractériser des personnages, à développer des situations, à conduire un récit. Vous améliorerez votre style par une approche grammaticale, syntaxique et lexicale du texte littéraire. Enfin, nourri d’exemples pris dans tous les arts, vous étudierez la progression dramatique (exposition, nœud, dénouement), ses multiples combinaisons et variantes.
Au terme de la formation, vous serez un auteur mieux outillé et plus confiant. Il vous sera plus aisé d’atteindre vos objectifs en matière d’écriture et, le cas échéant, vous améliorerez vos chances de publier des textes inédits.

Dates et durée :Durée du stage : 35 heures — 5 jours — Durée hebdomadaire : 35.0 heures

Interlocuteur à la disposition des stagiaires
Patrick Belz | 0494532283 | contact@terkane.com

Lieu : Saint Raphaël (Provence-Alpes-Côte d'Azur)


Informations Pédagogiques

Programme pédagogique

L’ÉDITION LITTÉRAIRE, EN FRANCE ET DANS LE MONDE
• Édition à compte d’éditeur, édition à compte d’auteur, édition mixte.
• La chaîne du livre (1), les protagonistes : auteur, agent littéraire, éditeur, imprimeur, distributeur, libraire.
• La chaîne du livre (2), processus de production et de commercialisation du livre : itinéraire-type d’un roman, depuis la livraison du manuscrit à l’éditeur jusqu’à la diffusion du livre en point de vente… et au pilonnage des invendus.

ÉCRIRE : UN MÉTIER ?
• Le quotidien de l’écrivain : horaires, dispositifs, rituels…
• Un statut flou : profil juridique et fiscal de l’auteur.
• La rémunération de l’auteur : droits principaux et droits dérivés (traductions, adaptations de l’œuvre…), droits annexes (droit de prêt, rémunération de la copie privée numérique, exploitation livres indisponibles, bourses d’écriture, crédits de résidence…). Le second métier, un cas général. Comparaison avec d’autres artistes : comédiens, musiciens, plasticiens, professionnels de l’audiovisuel…
• Les deux versants du métier d’auteur : le temps de l’écriture / le temps de la promotion. Médiatisation (presse écrite, radio, TV…), salons et festivals du livre.

LE DÉFI DU NUMÉRIQUE
• Les nouvelles technologies, tombeau du livre ? Les arguments pour : les générations de l’écran ; évolution de la pensée à l’heure du numérique (perte de mémoire, dilution de l’attention…). Les arguments contre : une société papivore, fortune commerciale de l’imprimé…
• De nouveaux vecteurs de l’écrit : les liseuses, les téléphones intelligents, les éditeurs en ligne ; les bibliothèques virtuelles, les librairies dématérialisées, l’impression de livres à la demande…
• De nouvelles formes de lecture : non linéaire, arborescente, hyperliée (lecteurs-zappeurs).
• De nouvelles pratiques d’écriture : traitements de textes, logiciels d’assistance à la création de romans ou de scénarios (Final Draft, Celtx, Scrivener, Adobe Story, Writer’s Café…)
• Des œuvres renouvelées : romans interactifs et leurs antécédents (« livres dont vous êtes le héros »…), romans SMS, générateur automatique de texte (travaux de l’OULIPO…).

L’ATELIER : COMMENT RACONTER UNE HISTOIRE ?
• Le mythe, père de toutes les histoires : focus sur l’ouvrage Le héros aux mille et un visages de Joseph Campbell.
• La dramaturgie ou l’art de raconter des histoires, principes fondamentaux (conflit, incident déclencheur, objectifs, obstacles, soutiens, climax, dénouement…). Exemples tirés du roman, du théâtre, du cinéma, de l’opéra, du jeu vidéo.
• La caractérisation, ou l’art de définir des personnages substantiels.
• La situation, ou l’art d’inscrire des événements dans un décor expressif, rendu avec justesse.

L’ATELIER : QUELS MOYENS ARTISTIQUES METTRE EN ŒUVRE ?
• Rappel des fondamentaux de la langue : orthographe, grammaire, syntaxe, ponctuation et leurs subtilités. Les ressources de l’écrivain (ouvrages et manuels de référence).
• Le travail du style, forge de l’identité littéraire.
• Du bon usage des dictionnaires, imprimés ou en ligne (synonymes, lexicaux, citations…).

L’ATELIER : LE MANUSCRIT
• Contre les idées reçues : le circuit de lecture et d’évaluation des textes dans les maisons d’édition.
• Préparer un manuscrit avant de le soumettre aux éditeurs : mise en page, réglages typographiques, courrier d’accompagnement…
• Préparation du texte en vue de la publication.

 

Planning d'une journée type9h00 - 12h30 Alternance de théorie et de mise en pratique d'écriture et réécriture des projets
13h30 - 17h00 Alternance de théorie et de mise en pratique d'écriture et réécriture des projets


Informations Complémentaires

Des exercices pratiques accompagneront la partie « atelier » de la formation. Ils concerneront, le cas échéant, des travaux personnels des stagiaires (extraits de romans, nouvelles, textes courts…) qu’ils auront apportés avec eux.
La partie « théorique » bénéficie d’un support multimédia abondamment illustré (parcours en ligne, copies d’écrans, entretiens filmés avec des professionnels de l’édition ou de la librairie…).
Une riche documentation (extraits d’œuvres, synthèses des cours, liens recommandés…) sera fournie aux stagiaires sous forme numérique, au cours de la formation.

Supports fournis aux stagiaires :

Chaque stagiaire dispose d'une station avec les logiciels, et d'une connexion Internet ADSL permanente. La salle de formation est équipée en réseau, avec un vidéo projecteur, scanner et imprimante. 

Il est recommandé aux stagiaires d’apporter un ordinateur portable, s’ils en disposent.


1 stagiaire par poste de travail
Évaluation pédagogique en fin de parcours.Évaluation continue tout au long de la formation.


Formateur

Olivier BLEYS
Auteur de roman, bande dessinée, essais, récits de voyages, conférencier

« Ancien lecteur pour les éditions Gallimard, Olivier Bleys a publié trente livres : romans chez Gallimard et chez Albin Michel, essais, récits de voyage, roman graphique, bandes dessinées, récit d’anticipation chez divers éditeurs. L’ensemble de son œuvre est traduit dans une dizaine de langues et lui a valu quinze prix littéraires, dont un prix de l’Académie française et le Grand Prix du Roman de la SGDL (Société des Gens de Lettres). Son dernier roman, Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes, figurait dans la sélection du prix Goncourt. Il est aussi conférencier, animateur d’ateliers d’écriture et scénariste multimédia. En juillet 2010, il a entrepris un tour du monde à pied par étapes qu’il poursuit d’année en année. »