• Durée
    140 h (20 jours)
    4 modules de 5 jours non consécutifs à raison d'un module par mois
    Coût HT *
    6 600.00 €
  • Financement
    Financement à 100% par l’Afdas pour les publics recevables. (Dans la limite des budgets disponibles).
    Hébergement
    Prise en charge des frais d’hébergement et de transport par l’Afdas. (Dans la limite des budgets définis).
  • Contactez-Nous
    · Par Tél : +33 (0) 6 77 99 35 65 (Patrick)
    partagez cette page

Notre responsable de formation répond à toutes vos questions

Merci pour votre intérêt !

Nous avons bien reçu votre demande concernant la formation «De la bande déssinée au dessin animé part 1».

Nous vous réponderons and les meilleurs délais.

[CLOSE]

Votre message
Nom
Prénom
E-mail
Téléphone  (Facultatif)

Introduction

VOUS PASSEREZ PAR TOUTES LES ÉTAPES ET FONDAMENTAUX NÉCESSAIRES À LA CRÉATION D'UN DESIN ANIMÉ SOUS AFTER EFFECTS.


INFORMATIONS GÉNÉRALES

IDENTIFICATION DU STAGE :

Profil professionnel des stagiaires :
Ce stage s'adresse aux auteurs des arts graphiques, motion designer et toutes personnes ayant un projet d'animation.

Prérequis et expérience professionnelle des stagiaires :
Vous devez maîtriser l'environnement informatique MAC et connaître les principales notions des logiciels Photoshop et illustrator. Acceptation de votre dossier sur lettre de motivation + CV et projet d’animation.

Objectif pédagogique :
Vous passerez par toutes les étapes et fondamentaux nécessaires à la création d'un dessin animé.
- Analyse et déconstruction de séquences visionnés
- Passer du livre à l'écran
- Écriture et mise en place d'un processus narratif

Analyse des différents styles d’animations (Flat design, photo réaliste, 3d, 2.5d, BD, Manga, etc …)
- Conception et création d'un story-board
- Fabrication des éléments
- animation sous After Effects
- diffusion du projet 

Analyse technique 
- comprendre le processus de fabrication d’une animation. 
- décryptage des techniques mises en œuvre. 
- les logiciels, scripts et plug-ins à notre disposition pour animer des images et des dessins. … 
- les passerelles entre les logiciels. 
- les contraintes de production.

Cette formation est divisée en 5 périodes.
Dates et durée :Durée du stage : 140 heures — 20 jours — Durée hebdomadaire : 35.0 heures

Interlocuteur à la disposition des stagiaires
Patrick Belz | 0494532283 | contact@terkane.com

Lieu : Saint Raphaël (Provence-Alpes-Côte d'Azur)


Informations Pédagogiques

Programme pédagogique

Au cours de la formation, les échanges porteront autant sur le contenu de dessin animés visionnés que sur des problématiques cinématographiques et techniques du motion design.
Il sera évoqué les partis pris de réalisation incluant les lignes narratives, la progression dramatique, le temps filmique et le traitement visuel choisi.

La formation se déroulera en 4 parties :
- Analyse et écriture,
- Storyboard,
- Techniques d'animation,
- pratiques de production.

 

De l'écrit à l'écran

Programme pédagogique "de l'écrit à l'écran"

Il s’agira d’évaluer :
- le potentiel cinématographique de l’histoire tirée du livre,
- s’il existe des personnages forts,
- s’il existe une intrigue solide,
- si il y a des descriptions et un potentiel visuel,
- si il y a de bons dialogues,
- si la narration se prête à une transposition en langage cinématographique.

L’ADAPTATION
La transposition visuelle :
- Les chapitres et les scènes
- Les actes et les séquences
L’atmosphère du roman
- La psychologie du décor (ex : Les hauts de Hurlevent, Quai des brumes)

LES PERSONNAGES
Ils sont le moteur de la narration et font avancer l’histoire tout en évoluant eux même. On verra au cours de cette journée comment bannir l’introspection, le monologue trop intériorisé, les monologues « tunnel », tout en gardant et préservant les fondements du personnage, son enracinement biographique, sa psychologie, sa caractérisation, ses états d’âme.
On analysera très précisément si les personnages portent chacun un enjeu en eux.
On verra comment mettre au point les techniques d’extériorisation des caractères des personnages via leurs actes, puisque ces actes dénotent leur psychologie et sont par ailleurs un des vecteurs de la narration.

QUE MODIFIER?
- On verra que dans bien des cas, seul subsiste l’argument de l’histoire.
- Traduire n’est pas trahir. L’esprit compte plus que la lettre.
- Le point de vue : du narrateur, du héros, d’un témoin doivent-ils être gardés ?

TECHNIQUE NARRATIVE
Les principaux écueils à surmonter
- Décrire et non pas « raconter »
- Montrer et non pas « dire »

L’EXPOSITION
- Comment l’action est-elle menée ?
- Y a-t-il un prologue ?
- Des flash-back seront-ils nécessaires ?
- Comment faire passer des informations en le moins de temps possible ?
- L’action débute-t-elle « in média res » ?

LE TRAITEMENT
- Faut-il transposer dans une autre époque ?
- L’espace et le temps ou comment traiter la géographie et l’histoire, le paysage, les lieux
- Comment re/dé/construire l’histoire ?
- Faut-il raccourcir ?
- Existe-t-il des actes ?
- Existe une structure solide ?
- Les genres : drame, comédie, aventure, etc.

LE TEMPS
- Comment l’action est-elle menée ?
- Y’a-t-il des ellipses ?
- Est-il possible de faire des ellipses et comment ?
-Contracter/Dilater la durée
- Sur quelle période de temps se déroule l’histoire ?

FILM HISTORIQUE
- Le décor : Comment adapter en fonction des reconstitutions ?
- L’esthétique du livre transposé au cinéma
- Le contenu historique. Les faits, évènements,…
- Savoir évaluer un budget. Des truquages sont-ils possibles ?

FILM CONTEMPORAIN
- Le contenu : faits de société, psychologue, fable, satyre
- L’esthétique du livre transposé au cinéma

Bilan à partir de l’écriture d’une scène « pilote ».
Mise en relation des diverses formes de scénario et des contenus des livres. Travail de synthèse des journées précédentes.

 

Planning d'une journée type9h00 - 12h30 Alternance de théorie et de mise en pratique d'écriture et réécriture des projets
13h30 - 17h00 Alternance de théorie et de mise en pratique d'écriture et réécriture des projets

Comment réaliser un story-board?

Programme pédagogique "Comment réaliser un story-board?" 

APPROCHE THÉORIQUE 

La prise en main d'un scénario de story-board.
- Les éléments constitutifs d’un scénario ; les personnages, les décors, les actions, la typographie, l’univers choisi, la musique - Le découpage par séquences. 
- Les mécanismes du récit ; rythme, progression dramatique, continuité et discontinuité des actions … 
- Aspects stylistiques ; ambiances, points de vue, figures narratives 

Déconstruction de story-board
Gestion de tous éléments constitutifs d’un tournage (aspects matériels, techniques, budgétaires et humains)

La mise en images d'une séquence dans un de story-board.
- Le cadre, valeur de plan, angle de prise de vue, composition d’une image (premier plan, arrière-plan, hors champ, profondeur de champ, niveau de détails, lumières et couleurs…).

La bande sonore du film d'un story-board
- Les éléments constitutifs de la bande sonore, dialogues et voix, ambiances, bruitages et effets, musiques, silences… 
- Cadrage et plan sonore.

Le travail de montage dans un story-board
- Le montage ou comment morceler le temps et l’espace pour mieux les recomposer. 
- Montage et figures narratives ; points de vue (subjectifs / objectifs) 
- Rapports entre bandes image et bandes sonore. 

Le découpage d'un story-board
- Du scénario au tournage, l’importance du découpage, d’un point de vue artistique et technique. 
- Le découpage comme première ébauche d’une mise en scène 
- Le découpage comme première ébauche d’un montage 
- Découpage et non-découpage : le plan séquence. 
- Analyse plan par plan d’extraits de films célèbres. 
- Introduction aux techniques du story-board.
 
Quelques outils pour un découpage et un story-board 

RECHERCHES 

Exploration des différents univers qui ont marqué les génériques. 
Croquis, notions de construction et de perspective. 
Travail sur la couleur, symbolique et signifiants (sémiologie de la couleur) 

Le motion design 

À partir d’un scénario de générique, chaque stagiaire doit progressivement élaborer un découpage et un story-board complets du générique, en utilisant Storyboard Pro (voir même le papier-crayon pour les dessinateurs confirmés). 
- Préparation des éléments pour le storyboarding ; décors, personnages…
- Lecture et prise en main du scénario. 
- Élaboration d’un premier découpage. 
- Premières analyses et corrections. 

COMPRÉHENSION ET UTILISATION DU LOGICIEL STORY-BOARD PRO

- La création de panneaux, de scènes ou de séquences
- Les propriétés d’outils
- L’enregistrement de sons et voix
- Les Key frames, la time-line, les transitions(fondus), les parcours d’objets dans une scène, les imports de son, la création de pistes sonores.
- L’importation d’images
- L’exportation en PDF ou en .mov ou même en XML

EXERCICE PRATIQUE DE STORY-BOARD

- Réalisation du découpage du story-board définitif sur le support désiré (papier ou logiciel) 

Exécution 
- Présentation collective.

Planning d'une journée type9h00 - 12h30 Alternance de théorie et de mise en pratique.
13h30 - 17h00 Alternance de théorie et de mise en pratique.


Informations Complémentaires

Durant la formation, les machines restent disponibles pour pratiquer 24h/24h.

Supports fournis aux stagiaires :

Chaque stagiaire dispose d'une station avec les logiciels, et d'une connexion Internet ADSL permanente. La salle de formation est équipée en réseau, avec un vidéo projecteur, scanner et imprimante.
Nous travaillons avec des stations de production:
- MAC PRO (3,5 GHz 6-Core Intel Xeon E5- Mémoire 32 Go, Cartes graphiques AMD FirePro D700)
- Palette graphique
Vous pouvez venir avec vos palettes graphiques et stylet si vous avez vos habitudes.

1 stagiaire par poste de travail
Évaluation pédagogique en fin de parcours.Évaluation permanente et validation par l'instructeur des travaux effectués par les participants.


Formateur

Jean-Pierre LENOIR
Scénariste, Réalisateur

Auteur réalisateur, Jean-Pierre Lenoir a écrit et réalisé plus d’une vingtaine de films : court-métrages, documentaires de création, reportages, magazines tv, vidéoclips, films institutionnels… Il a  débuté par la réalisation du court-métrage Inch’allah, primé dans de nombreux festivals. Puis, ont suivis La vie de St-Pierre diffusé sur Planète, Une maison avec un toit diffusé sur Arte, de nombreux reportages télévisés diffusés sur La Cinq, 40° à l’ombre, long-métrage de fiction lauréat des Trophées du Scénario du CNC, Sounou Sénégal (Notre Sénégal) diffusé sur France 5, France O et TV5, La main de demain, série documentaire, L’appel vidéoclip du groupe Valmy.... Son dernier film est un long métrage documentaire cinéma intitulé Dire son silence et a été distribué en salles.

Parallèlement, il travaille sur différents films en tant que chef opérateur (Le silence des champs de betteraves, The 7th victim…), monteur (Rêves de chaîne, Nissan, une histoire de management, L’Affirmative Action…), enseigne l’écriture filmique et la réalisation dans plusieurs centres audiovisuels, universités et écoles internationales.

Olivier BLEYS
Auteur de roman, bande dessinée, essais, récits de voyages, conférencier

« Ancien lecteur pour les éditions Gallimard, Olivier Bleys a publié trente livres : romans chez Gallimard et chez Albin Michel, essais, récits de voyage, roman graphique, bandes dessinées, récit d’anticipation chez divers éditeurs. L’ensemble de son œuvre est traduit dans une dizaine de langues et lui a valu quinze prix littéraires, dont un prix de l’Académie française et le Grand Prix du Roman de la SGDL (Société des Gens de Lettres). Son dernier roman, Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes, figurait dans la sélection du prix Goncourt. Il est aussi conférencier, animateur d’ateliers d’écriture et scénariste multimédia. En juillet 2010, il a entrepris un tour du monde à pied par étapes qu’il poursuit d’année en année. »

Jeff GALATAUD
Storyboarder